Les manifestations de Honk Kong portées sur GTA Online

27 Déc 2019 à 13:15 High-tech
Les manifestations de Honk Kong portées sur GTA Online

Le futur des manifestations pourrait bien se faire dans le monde virtuel. Grâce à la grande communauté de mods de GTA Online, les manifestants de Hong Kong ont réussi à manifester leur colère dans le monde virtuel, allant même à s’affronter avec la Chine continentale, qui y interprète le rôle des forces de l’ordre.

Ce n’est pas la première fois que les manifestations de Hong Kong se voient adaptées en jeux vidéo. Plusieurs titres ont déjà vu le jour, depuis le début des affrontements, dont certains ont été interdits. Nous citerons notamment un jeu développé en réalité virtuelle, où l’on peut interpréter un casque jaune, lancer des cailloux, renvoyer des grenades lacrymogènes et même se bagarrer avec les forces de l’ordre, mais aussi un jeu sur Android, baptisé « The Revolution of Our Times » (la révolution de notre temps), qui a été depuis retiré du Play Store de Google.

Cela dit, interdire GTA Online est une autre histoire, puisque les serveurs sont détenus par le studio américain, Rockstar, qui ne prend pas parti aux événements politiques en aucun cas.

Ainsi, les manifestants hongkongais ont créé des avatars équipés de tenues noires et arborant le fameux casque jaune, et se sont lancés dans de « réels » combats contre la police du jeu. De son côté, les membres du mainland (Chine continentale) ont rétorqué en créant des avatars dans le rôle de la police, se lançant dans des clashs en ligne. Matraques, boucliers et même canons à eau sont de la partie.

Dans les détails, GTA offre un choix innombrable d’éléments de personnalisation, en plus de certains équipements issus de la communauté des moddeurs. Ainsi, l’on retrouve un set baptisé « Glory to Hong Kong » (gloire à Hong Kong), choix de prédilection du groupement en ligne « Stand with Hong Kong » (solidaires avec Hong Kong). Les membres de ce groupement sèment ainsi le chaos dans l’univers du jeu, histoire de déchainer leur frustration de façon « passive », mais toutefois qui poussent à s’inquiéter, dans la mesure où l’on peut tuer des avatars de policiers. La série GTA est peut-être bien interdite en Chine, mais il est toujours possible de télécharger le jeu en ayant recours à des moyens « illicites ».

Netflix termine l'année avec le sourire, les titres de la compagnie en bond de 4000 %