Rétrospective : Ces nouveautés technologiques qui ont marqué l’année 2019

29 Déc 2019 à 11:00 High-tech
Rétrospective : Ces nouveautés technologiques qui ont marqué l’année 2019

L’année 2019 a été riche en innovations technologiques. Des smartphones à écran flexible et pliable au Cyber Truck « indestructible » d’Elon Musk, sans oublier le débat de la 5 G, le monde a eu son lot de technologies, ainsi que la promesse de plus d’innovation pour les années à venir. Retour sur les points importants du monde de la Tech sur les 12 derniers mois.

L’un des événements majeurs du monde de la technologie en 2019 a été celui du lancement de la 5G dans plusieurs pays du globe, mais sans oublier la croisade que les États-Unis ont lancée contre le géant technologique chinois, Huawei, pénalisant le marché mondial pour ce qui est de l’accès à la nouvelle génération du réseau. Toutefois, l’on a pu profiter du lancement et de la présentation de moult innovations.

La guerre des smartphones se poursuit

L’année 2019 a été mémorable en termes de lancement de nouveaux terminaux par les différents constructeurs de smartphones. De Samsung à des marques moins connues, chacun a proposé ce qu’il a de mieux en termes de caméra, batterie, écran, mais la fonction la plus notable a été l’introduction des écrans flexibles pliables.

Loin du Note 10+ de Samsung, du P30 Pro de Huawei ou encore de l’iPhone 11 d’Apple, les technophiles du monde entier ont été stupéfaits par le lancement du Galaxy Fold, du Mate X et du Royole FlexPai lors du MWC 2019. Pour la première fois, l’on a pu voir des terminaux hybrides, alternant fonctions de smartphones et tablettes, mais la magie n’aura durée qu’un instant. En effet, les nombreux tests effectués par les geeks et autres spécialistes ont démontré que la technologie des écrans flexibles et pliables est encore à ses débuts, sans parler des bugs et du manque d’intérêt d’avoir un terminal portable, qui ne tiendra pas en poche.

Par ailleurs, l’on a pu assister au lancement de capteur optique dont les performances sont équivalentes à celles d’appareils photo professionnels, annonçant une nouvelle course technologique entre les constructeurs, qui cherchent à attirer le plus de clients possible.

De plus, l’on a même pu assister au lancement « loufoque » d’un terminal que personne n’attendait, mais surtout, que personne n’imaginait. En effet, Roberto Escobar, frère du plus notoire baron de la drogue du monde, Pablo, a lancé son propre terminal à écran flexible et pliable, baptisé « Escobar Fold 1 », qui se veut le principal concurrent non pas de Samsung ou Huawei, mais d’Apple. En effet, avec une campagne marketing des plus « originales », l’on a pu entendre « qu’un jour, l’enfant de la Pomme, Steve Jobs, était en train de regarder vers le ciel, et il y a vu Pablo Escobar avec un smartphone au-delà de l’imagination de quiconque ». Avec son Fold 1, qui ressemble « étrangement » au FlexPai de Royole, Roberto Escobar aspire à concurrencer directement l’iPhone, qui ne sera plus que de l’histoire selon lui.

De la 5 G pour tous, oui, mais les USA voient les choses différemment

La prochaine génération du réseau est une promesse d’un monde meilleur, selon les experts des nouvelles technologies. Au-delà du débit élevé et du transfert de données en masse à une vitesse phénoménale, la 5G est un pas essentiel à la mise en place et le développement des villes intelligentes, mais aussi pour le business. En effet, plus besoin de se déplacer physiquement pour effectuer une quelconque transaction à l’autre bout de la planète. De plus la sécurité des états sera portée à un autre niveau, dans la mesure où la 5G est nécessaire au contrôle en temps réel des risques potentiels.

Tant de promesses qui ont séduit de nombreux pays à travers le globe, dont la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et même la Libye. Mais les États-Unis, et l’administration Trump voient les choses autrement. En effet, si Huawei est une référence en matière de réseaux, les USA s’en soucient peu, puisqu’il ne s’agit que d’un dommage collatéral et un levier de pression sur la Chine dans le cadre de la guerre commerciale entre les deux pays. Si l’on s’attendait au début à un déploiement effectif de la 5G fin 2019 début 2020, les experts du domaine indiquent que l’on se retrouve actuellement dans une situation où l’on accusera un retard de 2 ans pour le lancement concret de cette technologie avec Huawei hors du marché.

De plus, la compagnie chinoise s’est retrouvée privée des services de Google, impactant ses futures productions, surtout qu’Android est l’OS le plus utilisé dans le monde sur smartphones. Huawei a toutefois lancé son magasin d’applications et son propre écosystème, mais celui-ci a été jugé par les experts moins intéressant de par ce qu’il propose. L’on s’attend toujours à une résolution « positive » de cette affaire, qui semble loin d’être terminée.

Elon Musk : Le génie s’exprimera… d’une façon ou d’une autre

Si Tony Stark, Iron Man de l’univers Marvel avait un équivalent dans le monde réel, ça ne pourrait être qu’Elon Musk. Le génie technologique et magnat des affaires sud-africain a réussi à chambouler le monde avec ses innovations, que ce soit avec sa marque de voiture Tesla ou ses projets aéronautiques de Space X. Musk, toujours dans on excentricité a bien proposé des idées « douteuses » par moment, notamment son lance-flammes à usage personnel, baptisé « Not A Flamethrower » (pas un lance-flammes), le génie a proposé de rallier le monde entier avec un réseau Internet gratuitement, via le projet « Starlink ». Les premiers satellites de ce chantier ont été lancés cette année, traçant déjà le chemin de quelque chose qui sortait de l’imaginaire. Toutefois, si Musk a bien des idées brillantes, il arrive à celui-ci d’aller droit dans le mur. En effet, dans une présentation à la Terminator, Musk a dévoilé au monde son « char » d’assaut personnel, le « Cyber Truck ». Ce véhicule qui se veut résistant à toute épreuve a été plus ou moins une expérience « embarrassante » pour le Sud-Africain. En effet, celui-ci n’a pas arrêté de vanter la qualité indestructible de son engin, avant qu’il ne voie ses vitres craquer sous le poids d’une boule en fer. Toutefois, Musk ne baisse pas les bras, et promet encore plus d’innovations pour le monde.

Gaming : Xbox et Google répondent présents, Sony se fait désirer

Le Cloud Gaming a été la star de l’année 2019 dans le monde des jeux vidéo. Actuellement, on peut profiter de ses jeux préférés, peu importe la plateforme. De Sony à Microsoft, et même Apple au passage, l’exemple le plus notable dans ce domaine n’est nul autre que Stadia de Google. Cette plateforme du géant technologique américain offre la possibilité aux joueurs de jouer sur PC, TV, smartphones et tablettes, sans qu’il y ait de changement au niveau des performances. Comment ? C’est simple, les jeux sont lancés sur le serveur de Stadia, ce qui explique le fait que les performances sont maintenues au même niveau peu importe le média utilisé. Toutefois, le catalogue de Stadia est loin des promesses de Google, et se limite à quelques titres actuellement.

Cela dit, la guerre entre Microsoft et Sony se poursuit, surtout que Xbox a dévoilé à la grande surprise de tout le monde, la « Series X », qui se veut bien plus qu’une nouvelle console de salon. En tour cette fois, Xbox a expliqué que la Series X n’est pas simplement un matériel, mais c’est tout un univers, d’où l’appellation qui englobera plusieurs nouveautés à venir. Sony, pour sa part, se fait toujours désirer pour ce qui est du lancement de la PS5. La compagnie a toutefois confirmé que la console est en préparation, et que des images du devkit annoncent bien des performances bien plus poussées que ce qui se fait actuellement sur le marché.

Casablanca : Convention pour la création d'un centre de la deuxième chance dans l'IA