Donald Trump se donne les moyens d’une guerre des étoiles

24 Déc 2019 à 14:25 Monde
Donald Trump se donne les moyens d’une guerre des étoiles

Donald Trump a ratifié lundi la loi de financement militaire 2020. Les Etats-Unis ont désormais une force de l’Espace qui sera chargée d’assurer leur domination sur ce nouveau terrain de guerre que des puissances spatiales comme la Russie, la Chine, dénoncent déjà. C’est une sixième branche militaire qui naît avec cette ratification. En effet, après l’armée de terre, l’armée de l’air, l’US Navy, le Corps des Marines et les garde-côtes, la force de l’Espace vient compléter la panoplie des armées américaines.

Comme le corps des Marines est placé sous l’autorité de l’US Navy, la force de l’espace le sera, sous l’autorité du secrétaire à l’US Air Force (les forces aériennes des Etats-Unis). Elle sera dirigée par un chef des opérations spatiales qui sera placé sous l’autorité directe du ministre de la Défense.

Cela a fait grincer les dents des Chinois qui ont été les premiers à régir. La Chine a accusé les États-Unis de vouloir transformer l’espace en « champ de bataille ». Mais, on s’en doute, le président américain n’en a cure pour lui « l’espace est le nouveau front de guerre du monde », et il l’a dit tout haut, tout fort lors de la cérémonie de promulgation. « C’est quelque chose d’incroyable. C’est un grand pas », a-t-il ajouté.

Avec la ratification par Donald Trump de la loi de financement militaire 2020, les Etats-Unis ont désormais une force de l’Espace qui sera chargée d’assurer la domination des Etats-Unis sur ce nouveau terrain de guerre. Composée dans un premier temps des 16 000 militaires et civils déjà chargés des opérations liées à l’espace au sein de l’US Air Force, elle a vocation à intégrer progressivement les militaires et les civils en charge de l’espace, qui étaient jusqu’ici rattachés à l’armée de Terre et à l’US Navy.

Le bémol à ce tapage médiatique, quelque 40 millions de dollars à peine, ont été alloués pour l’exercice budgétaire 2020. Une limitation qui plombe les ambitions de grandeur de ce nouveau corps d’armée qui n’a toujours pas d’uniforme propre pour ses soldats ni leur ni insignes ni un hymne propre à leur spécialisation.

Cette somme sera destinée dans un premier temps à la mise en place de la force de l’Espace. Le Congrès a donné 18 mois au Pentagone pour l’achever. « Maintenir la domination américaine sur ce théâtre est désormais la mission de la force de l’Espace des Etats-Unis » a déclaré le ministre américain de la Défense Mark Esper.

Mais la domination des Etats-Unis dans l’espace est menacée par la Chine et la Russie qui ont développé des capacités technologiques exceptionnelles et ont pour ainsi dire combler leur retard. Du brouillage des communications et des satellites GPS à la frappe de missile sol-air contre un satellite ce que la Chine a testé avec succès en 2007, en passant par des activités d’espionnage par leurs satellites, le Pentagone ne pouvait que constater impassible, d’où la décision de créer cette « force de l’espace », si chère au président américain.

Mandat d’arrêt international contre l'ancien PM ivoirien Guillaume Soro