Province de Berkane : La production d’agrumes évaluée à 310.000 tonnes

17 Déc 2019 à 01:25 Economie
Province de Berkane : La production d’agrumes évaluée à 310.000 tonnes

La production prévisionnelle des agrumes, au titre de la campagne agricole 2019-2020, au niveau du périmètre irrigué de la Moulouya (province de Berkane) est évaluée à 310.000 tonnes, selon l’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya (ORMVAM).

La production devrait atteindre 310.000 tonnes, dont 195.000 T en petits fruits et 115.000 T d’oranges, contre 324.000 T lors de la campagne précédente (-5%), précise la même source.

Et d’ajouter que l’agrumiculture qui est la principale culture au niveau du périmètre irrigué de la Moulouya, joue un rôle socio-économique de grande importance.

En effet, cette culture couvre une superficie de 21.800 Ha (65% de petits fruits et 35 % d’oranges) dont 16.500 ha sont équipés en système d’irrigation localisée, et permet de créer plus de deux millions de journées de travail par an dans les fermes et les stations de conditionnement.

Le conditionnement des agrumes de la région est assuré par 21 stations d’une capacité annuelle de 158.000 T et les exportations sont assurées par quatre groupes.

Contrairement à la production qui a accusé cette année un léger recul, les exportations vers les marchés internationaux, qui ont débuté le 24 octobre dernier, enregistrent des résultats prometteurs.

D’après l’ORMVAM, le volume des exportations à la date du 11 décembre courant est passé à 40.443 T contre 37.016 T durant la même période de l’année dernière, soit une hausse de 9,3 pc.

Les principaux marchés destinataires sont la Russie avec 46,5 pc du volume global, l’Europe (30,5 pc), le Canada (11,7 pc), les Etats-Unis (9,6 pc) et certains pays du Moyen-Orient et d’Afrique (1,7 pc).

La filière des agrumes a bénéficié d’un grand intérêt dans le cadre du Plan Maroc Vert, ce qui a conforté la place qu’occupe la région de l’Oriental en termes de production à l’échelon national.

Les efforts déployés dans le cadre de ce Plan ont permis, entre autres, de planter 6.000 hectares de plus entre 2008 et 2019, soit un taux de réalisation d’environ 150 pc de l’objectif fixé à l’horizon 2020, et d’équiper quelque 16.500 hectares par le système d’irrigation par goutte à goutte pour l’économie d’eau, soit 91 pc des prévisions à l’horizon 2020 (18.400 Ha).

Fès-Meknès : 44 projets touristiques de plus de 1,4 milliard de dirhams en cours d'instruction