Le Wydad cherche à se renforcer cet hiver

10 Déc 2019 à 13:31 Sport
Le Wydad cherche à se renforcer cet hiver

Le Wydad de Casablanca devrait changer de visage en 2020. Les dirigeant du club casablancais s’active déjà sur le marché des transferts afin de renforcer une équipe loin d’être impressionnante depuis le début de saison.

Le début de saison du Wydad de Casablanca n’est pas la hauteur des exigences de la direction du club notamment avec des résultats poussifs notamment en Ligue des champions et une élimination gênante face au rival rajaoui dès les huitième de finale de la Coupe arabe Mohammed Vi. Afin de renforcer son équipe les dirigeants du club champion du Maroc en titre comptent bien se montrer très actifs lors du prochain mercato hivernal.

Azaro et Hadraf dans le viseur?

Zoran Manojlovic cherche un latéral gauche et un milieu de terrain défensif mais avec le retour acté d’Ayoub El Kaabi à la fin du mois de décembre vers son club chinois, le Hebei China Fortune, le Wydad de Casablanca se retrouvera dès cet hiver sans véritable attaquant de pointe capable de performer sur la scène nationale comme africaine. En Egypte, on parle déjà d’un possible retour de Walid Azaro en Botola soit au Raja soit au Wydad. Une idée intéressante vu la situation compliqué de l’ancien attaquant du Difaâ d’El Jadida mais si le joueur devrait bel et bien quitter Al Ahly prochainement, ce serait plutôt vers l’Arabie Saoudite que son carrière se poursuivrait.

Toujours à l’affût d’une bonne occasion, le WAC a également dans le viseur un ancien rajaoui, Zakaria Hadraf. L’ailier, vainqueur du CHAN 2018, est actuellement dans une mauvaise passe en Arabie Saoudite où son club, le Damac FC, est bon dernier du championnat. En défense centrale, le nom de Marouane Hadhoudi revient également avec insistance. En fin de contrat l’été prochain, le joueur du DHJ fait également l’objet de convoitises de la part du Raja Casablanca, son club formateur.

Trois joueurs indésirables

Les dirigeants wydadis, en accord avec l’entraîneur serbe et du manager général, Paul Put, ont décidé de se séparer de trois recrues estivales. L’ancien rajaoui Michael Babatunde, le Nigérian Gabriel Okechukwu et le défenseur international ougandais Juuko Murushid sont particulièrement visés. Ils souhaitent ainsi alléger la masse salariale d’autant plus que ces joueurs n’ont pas été performants lorsqu’ils ont été alignés par le coach serbe.

Déjà une première recrue

En attendant, Saïd Naciri a déjà lancé le mercato du WAC avec la signature d’un grand espoir au poste de gardien de but. Le gardien du Chabab Mohammedia, Issa Sioudi viendra concurrencer Ahmed Reda Tagnaouti dès cet hiver. Cet international olympique formé au Moghreb de Tétouan et passé par l’académie du Real Betis, a joué au Raja de Beni Mellah et à l’Union de Temara avant de rejoindre le SCCM.

Mondial 2022 : La justice française ouvre une information judiciaire pour « corruption »