Exclue des événements sportifs majeurs pendant 4 ans, la Russie pourra participer à l’Euro 2020

09 Déc 2019 à 15:32 Sport
Exclue des événements sportifs majeurs pendant 4 ans, la Russie pourra participer à l’Euro 2020

La Russie a été exclue des compétitions internationales pour les quatre prochaines années, ce lundi, suite à une décision du Comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Ses athlètes devraient rater les JO de Tokyo 2020 et Pékin 2022 ainsi que la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, mais pas l’Euro 2020.

C’est un nouveau coup dur pour la Russie et ses athlètes. Le Comité exécutif de l’AMA a décidé d’exclure le pays de Vladimir Poutine des compétitions internationales pour quatre ans, ce lundi. Conséquences : la Russie devrait rater les Jeux Olympiques d’été de Tokyo en 2020 et ceux d’hiver à Pékin en 2022. Si elle peut encore faire appel devant le Tribunal Arbitral du Sport en Suisse, elle devrait être aussi privée de Mondiaux dans de nombreuses disciplines, et ainsi rater la Coupe du monde de foot 2022. Selon Iouri Ganous, le patron de la RUSADA, l’agence russe d’antidopage, « il n’y a aucune chance de gagner devant un tribunal » et parle d’une « d’une tragédie pour les sportifs propres ».

Une participation sous bannière neutre

« La recommandation du comité de conformité a été approuvée à l’unanimité », a déclaré le porte-parole de l’AMA, James Fitzgerald, précisant que la Russie est privée, en vertu de ces recommandations, de soumettre des candidatures pour accueillir des championnats du monde. En vertu de cette décision, la Russie ne pourra pas se porter candidate pour accueillir les Jeux Olympiques de 2032, relève la même source, ajoutant que si le Comité International Olympique (CIO) est d’accord avec la décision de l’AMA, les athlètes russes participeront aux Jeux Olympiques de 2020 et 2022 avec le statut neutre.

Le Comité exécutif de l’AMA avait ouvert en septembre dernier une enquête pour une affaire de modifications trouvées dans la base de données des analyses antidopage d’athlètes russes entre 2012 et 2015, qui violent la condition de l’intégrité de la base de données préalable à la restauration de la RUSADA auprès de l’Agence mondiale.

La Russie sera bien à l’Euro 2020

Pour autant, la sélection russe de football devrait bien participer à l’Euro 2020, dont elle accueillera quatre rencontres à la Gazprom Arena de Saint-Pétersbourg dont un quart de finale le 3 juillet. En effet, l’exclusion décidée par l’AMA n’est assujetti qu’au « Majors Event » et donc pas aux compétitions continentales comme l’Euro qui ne concerne qu’un nombre réduit de pays.

Les footballeurs russes pourraient même avoir la possibilité de participer au Mondial 2022 au Qatar mais seulement sous bannière neutre, comme c’était le cas pour les athlètes olympiques qui avaient pris part aux JO 2016 à Rio puis aux JO 2018 de Pyeongchang avec ce statut.

Les athlètes russes défilant sous la bannière olympique lors des JO d’hiver 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud.

Lions de l'Atlas : "Fier", Romain Saiss revient sur son rôle de capitaine