COP25 : El Otmani expose les actions du Royaume en faveur du climat

02 Déc 2019 à 14:43 Environnement
COP25 : El Otmani expose les actions du Royaume en faveur du climat

Les actions du Maroc en faveur du climat, dans le cadre d’une approche « ambitieuse et solidaire », dont les contours ont été tracés conformément aux directives royales, ont été exposées par le chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani, à l’occasion de la COP25 qui se tient à Madrid.

« Le Royaume du Maroc poursuit, sous le leadership et l’implication personnelle du Roi Mohammed VI, le développement de ses interventions et ses actions aux niveaux national, régional et international dans le cadre d’une approche ambitieuse et solidaire« , a fait savoir El Otmani lors du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement tenu dans le cadre de la COP25.

Lors de cette rencontre de haut niveau présidée par le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, et la présidente de la COP25, la ministre chilienne de l’Environnement, Carolina Schmidt, El Otmani a de même indiqué que le Royaume a lancé plusieurs stratégies et programmes en vue de dépasser l’objectif visant à réduire de 42% ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

Le Maroc ambitionne également d’augmenter à 52% sa capacité de production électrique à partir des énergies renouvelables en 2030, a-t-il rappelé, faisant part de l’engagement du Royaume d’œuvrer pour davantage d’implication des jeunes et de la société civile dans la lutte en faveur de la cause climatique et ce à travers plusieurs initiatives.

Dans le même sillage, le chef de gouvernement a fait noter que l’Afrique, le continent le plus exposé de manière injuste aux effets du changement climatique, est au centre des efforts visant à honorer les engagements internationaux en faveur de l’environnement.

Appelant à soutenir les efforts des pays africains dans ce domaine, le chef de l’exécutif a noté que dans ce sens, le Maroc a œuvré à l’activation des Commissions Climat du Bassin du Congo et pour la région du Sahel, ainsi que des initiatives Triple A (Adaptation de l’Agriculture Africaine) et Triple S (Soutenabilité, Stabilité et Sécurité) lors du 1er Sommet Africain de l’Action tenu en marge de la COP22 de Marrakech.

Ces initiatives, qui constituent une plateforme multisectorielle pour l’investissement, doivent bénéficier de l’appui nécessaire auprès des mécanismes internationaux de financement dans le domaine climatique, a-t-il insisté.

Pour conclure : « Nous devons agir avec courage, ambition et détermination pour édifier un avenir meilleur et une vie digne. Nous sommes à temps pour agir et éviter le pire ».

Rappelons que La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) se tient du 2 au 13 décembre avec la participation de représentants de 196 pays, afin de prendre des mesures qui seront cruciales pour la suite du processus de l’ONU Changements climatiques.

Le sommet de Madrid, qui rassemblera une cinquantaine de dirigeants mondiaux, des chefs d’Etat et de gouvernement, des présidents des institutions de l’Union européenne (UE) et des hauts représentants d’institutions internationales, telles que l’OCDE et la Banque inter-américaine de développement (BID), en vue de débattre des moyens de faire face aux défis du changement climatique.

La délégation marocaine à ces travaux, conduite par le chef du gouvernement, est également composée du ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rebbah, de la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, et de l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Karima Benyaich.

Le Maroc pourra exporter du pétrole vert avant 2030