Football: La valeur des joueurs africains en constante inflation

05 Déc 2019 à 15:21 Sport
Football: La valeur des joueurs africains en constante inflation

Aujourd’hui l’Afrique est l’un des continents qui offrent le plus de footballeurs talentueux au monde. Avec la victoire de Liverpool en LdC et les performances des attaquants africains Salah et Mané ainsi qu’Aubameyang, la valeur du joueur africain a augmenté sur le marché des transferts.

Bénéficiant d’une meilleure image médiatique, Mo Salah est naturellement premier des africains en lice sur la scène européenne avec une valeur de 150M€, suivi de son coéquipier Sadio Mané qui vaut la somme de 120 M€ puis de son compatriote Coulibaly avec 75 M€. Riyad Mahrez et Naby Keita ferment la marche avec respectivement 60M€ et 50M€. Ce qui donne un total de 455M€.

Des prix en hausse pour les Africains

«Il est évident que l’écart se réduit avec les Européens et les Sud-Américains, qui restent encore les plus chers du marché. Mais on a pu constater que, ces dernières années, le prix des transferts des Africains était en hausse », observe Moncef Lyazghi, spécialiste de la sociologie du sport, qui rappelle que « Mané ou Salah, par exemple, ont été acquis pour environ 40 millions d’euros par Liverpool » en 2016 et 2017.

Globalement, cette « valeur marchande » des joueurs africains est tirée vers le haut par la flambée générale des prix. En 2018, le Guinéen Naby Keita (de Leipzig à Liverpool), le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (de Dortmund à Arsenal), l’Algérien Riyad Mahrez (de Leicester à Manchester City) ou le Congolais Cédric Bakambu (de Villarreal à Beijing Guoan) ont été transférés respectivement pour 60, 63, 68 et 74 millions d’euros. Lors du mercato 2019, Arsenal a même déboursé 80 millions d’euros pour acquérir l’attaquant ivoirien de Lille, Nicolas Pépé.

Certains avancent l’hypothèse du changement de date de la Coupe d’Afrique des nations pour expliquer l’augmentation croissante de la valeur marchande des joueurs originaires d’Afrique. En effet, la CAN 2019 a été reprogrammée en été et non plus en hiver, un ancien calendrier qui pouvait faire hésiter avant d’acheter un Africain susceptible de partir pendant plus d’un mois en pleine saison.

L’exception Ziyech

De Jong, De Ligt ou Schöne ont tous quitté l’Ajax Amsterdam l’été dernier après une fantastique épopée en Ligue des champions, où le club néerlandais avait émerveillé le football européen. De Jong au Barca, De Ligt à la Juventus, et Ziyech alors ? A l’Ajax… Etincelant lors des gros matches, l’international marocain, parfaitement calibré pour un top club, est finalement resté aux Pays-Bas, où il n’a plus rien à prouver. Le joueur a même prolongé son contrat jusqu’en 2022 avec les Lanciers.

A 26 ans, MVP en 2016, 2018 et 2019 du Championnat des Pays-Bas, Ziyech était clairement attendu dans un grand club pour continuer sa progression et donner une nouvelle dimension à sa carrière. A la surprise générale, il n’est pas parti.

Pourquoi ? «C’est plus le marché qui dicte la tendance. Si le joueur coûtait 20 M€, il aurait eu dix offres concrètes, nous explique Salim El Malki, spécialiste du sujet. Mais sa réelle valeur est de 50, 60 millions… Il est au même tarif que De Jong. Sur les très gros matches, la saison dernière, il a montré un très haut niveau dans le volume et l’agressivité. C’est un joueur fantastique et indiscutable. Le problème pour ce genre de joueurs, c’est que le marché est très restreint. Il y a six ou sept clubs qui peuvent se le payer. Mais il se peut aussi qu’à ce moment-là, il n’aient pas besoin de ce joueur. Pour Ziyech, c’est juste une question d’opportunité, il finira par partir ».

Un parallèle avec Riyad Mahrez

La situation du gaucher rappelle étrangement celle de Riyad Mahrez en 2016. L’Algérien, devenu MVP de Premier League au terme d’une saison exceptionnelle, n’a pas quitté pour autant les Foxes. Leicester a sorti les barbelés, et a fini par le vendre deux ans plus tard à Manchester City pour 68 M€.

En Ligue des champions, son bijou de but contre Valence a fait le tour de la planète et a fait réagir Rafael van der Vaart, ancienne star de Tottenham et des Oranje : « J’espère vraiment qu’il ira à Tottenham, et je le pense vraiment. Aujourd’hui (dimanche), j’ai envoyé un message à Levy (le président de Tottenham) pour lui dire: Prenez Ziyech après cette saison. Je suis sûr qu’il fera sensation à Londres. Et c’est ce que je veux qu’il fasse », a confié le Néerlandais lors de son passage à l’émission Studio Voetbal du NOS.

Plus qu’une question de temps pour le magicien des Lions de l’Atlas ? A suivre…

Clasico : Zidane privé de deux de ses stars