Libertés individuelles : Bensalah, impassible sur les recommandations du CNDH

01 Déc 2019 à 13:40 Politique
Libertés individuelles : Bensalah, impassible sur les recommandations du CNDH

Le Secrétaire général du CNDH a prononcé un discours, le 30 novembre, dans le cadre l’Université populaire organisé par le MP à Salé, sur « les droits et libertés entre l’individu et la société ». Il a notamment défendu les recommandations du Conseil, contenues dans le mémorandum déposé au parlement au sujet du Projet de loi modifiant et complétant le Code pénal, et très critiqué au sein et en dehors de l’hémicycle.

Mounir Bensalah a expliqué qu’en émettant des propositions dans le contexte de l’élaboration d’un nouveau Code pénal protégeant les libertés et respectant les principes des droits de l’Homme, « le CNDH tire sa légitimité du débat entre les Marocains, ce qui est une victoire pour les libertés individuelles ».

De même que sur un autre sujet sociétal d’actualité, le SG du Conseil présidé par Amina Bouayach a déclaré que « le CNDH s’est arrêté sur la tragédie humaine et le désespoir dont souffrent les condamnés à mort, ainsi que le nombre croissant d’incidents de violence dans les espaces publics et privés ». Ceci constitue, selon le responsable public, « la base des recommandations formulées aux députés de la nation ».

Mounir Bensalah a également assuré que l’institution constitutionnalisée en 2011 « compte sur le pouvoir législatif en tant que moteur essentiel pour suivre le rythme du développement et de la démocratie, ainsi que sur les parlementaires pour jouer leur rôle dans l’instauration de l’État de droit ».

Baitass: le RNI "n'est pas engagé dans une course électorale"