Agriculture : Le Groupe OCP signe un partenariat tripartite pour le développement du secteur

30 Nov 2019 à 15:30 Economie
Agriculture : Le Groupe OCP signe un partenariat tripartite pour le développement du secteur

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et le Groupe OCP, ont signé le 27 novembre à Saragosse en Espagne, un accord de partenariat avec Fertinagro Biotech, société du Groupe espagnol Térvalis.

Cet accord vise à créer, en collaboration avec de grandes universités espagnoles, des chaires de formation de chercheurs au service d’entreprises proposant des solutions durables en matière de développement de l’agriculture et de l’élevage à l’échelle africaine et mondiale. L’accord permettra  la formation de chercheurs qui développeront des projets d’innovation axés sur la promotion de l’économie circulaire et conduisant à la durabilité et le respect de l’environnement.

L’Université Mohammed VI Polytechnique se distingue par la recherche et le développement et ouvre la voie aux nouvelles technologies, tandis que la société Fertinagro Biotech, qui appartient au Groupe Térvalis, est une référence en matière de recherche et développement durable, axée sur la recherche agronomique et proposant des solutions qui profitent à la planète.Cet accord bénéficie du soutien du Groupe OCP, un des leaders mondiaux du marché du phosphate et des engrais phosphatés et partenaire stratégique de la société Fertinagro Biotech depuis 2018. Le Groupe OCP, par le biais de sa présence africaine et internationale, apportera l’expertise nécessaire afin de réaliser des tests sur le terrain et d’en mesurer les implications concrètes.

La collaboration entre ces institutions permettra également de tisser des liens avec les principales universités espagnoles dans les domaines de l’agriculture, de l’économie circulaire et de l’agro-bioscience. Cela permettra de dispenser des formations adaptées  en Europe et en Afrique dans le domaine de l’agro-bioscience, le transfert de solutions pour les agriculteurs et les éleveurs et le développement de programmes de recherche. Ces programmes sont relatifs à différents domaines d’études dont les écosystèmes agricoles pour la minimisation de l’impact environnemental lié à l’agriculture, la bio-raffinerie à base de biomatériaux, ainsi que le capital biologique des sols ou la culture des algues.

L’Université Mohammed VI Polytechnique s’est engagée à former les futurs leaders du continent et réunit les meilleurs chercheurs dans des domaines tels que le développement durable, les mines et les sciences de l’agriculture. Hicham El Habti, Secrétaire Général de l’UM6P, a déclaré: « notre objectif est de nous positionner parmi les universités de renommée mondiale en recherche et innovation en Afrique, consolider la position de premier plan du Maroc en R&D dans une approche de partenariat unique et de renforcement de la formation professionnelle, pertinente pour l’avenir de l’Afrique. Nous développons des initiatives de recherche et d’éducation pour faire de notre université un hub pour le transfert et le partage des connaissances, avec un accent particulier sur les défis de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, et nous considérons ce partenariat stratégique comme étant un catalyseur clé pour la réalisation de cette ambition».

Pour Sergio Atares, directeur du développement stratégique du Groupe Térvalis, « notre pays avance grâce aux chercheurs qui exercent leur activité dans les différentes chaires que nous avons déjà à Saragosse et à Valence et que nous allons avoir maintenant à l’UM6P. Ces chaires, ainsi que la recherche que nous menons dans les centres du CSIC (Consejo Superior de Investigaciones Científicas), nous permettent de passer de l’idée au marché, du concept à l’innovation, contribuant au bien-être de la société. En Espagne et au Maroc, la recherche est très fructueuse. Elle se caractérise par le développement de projets basés sur la garantie d’excellence de toute une équipe de professionnels qui cherchent des solutions aux problèmes actuels de la société, qui promeuvent le développement de nos pays et permettent une meilleure qualité de vie pour tous ».

Le Groupe Térvalis a des chaires dans différentes universités espagnoles, notamment dans les villes de Saragosse et de Valence. Le Groupe considère les universités comme « le partenaire idéal pour transférer les connaissances et la recherche dans la vie réelle ». Avec l’UM6P et le soutien du Groupe OCP, ce partenariat favorisera le partage unique et le transfert de savoir sans frontières au service d’une agriculture durable.

Fertinagro Biotech, une référence en R&D Au cours des 10 dernières années, Fertinagro Biotech, filiale du Groupe Térvalis, a développé plus de 30 projets de R&D certifiés, grâce auxquels l’équipe de recherche a acquis les connaissances nécessaires pour développer jusqu’à 37 brevets prioritaires. Actuellement, Fertinagro Biotech participe à 15 projets de R&D en collaboration avec des centres de recherche, des universités et d’autres entreprises de différents secteurs.

Térvalis a signé avec le CSIC (Consejo Superior de Investigaciones Científicas) un protocole général de collaboration avec des groupes de recherche orientés vers la durabilité dans l’agriculture. Térvalis compte deux chaires : « Bio-économie et Société » avec l’Université de Saragosse (chaire Térvalis) et « Biotechnologie agricole » avec l’Université Polytechnique de Valence (chaire Fertinagro Biotech).

Fertinagro Biotech utilise des produits à haute efficacité, conçus grâce à une expérience avérée en R&D, dans le but de développer des Programmes de Fertilisation Intégrale (PFI) plus efficaces en fertilisation avec une réduction significative du nombre d’engrais. En résulte une augmentation du rendement agronomique et de la bio-fortification de la culture contre les adversités environnementales ou phytopathologiques, ce qui entraîne une plus grande rentabilité pour le cultivateur et une garantie de durabilité de son sol.

OMI : réélection du Maroc pour la cinquième fois consécutive