JO: Le patron américain de l’antidopage appelle à exclure complètement la Russie

27 Nov 2019 à 11:57 Monde
JO: Le patron américain de l’antidopage appelle à exclure complètement la Russie

Le patron de l’antidopage américain Travis Tygart a appelé mardi l’Agence mondiale antidopage (AMA) à interdire tous les athlètes russes de participer aux JO-2020. Moscou a rapidement réagit à cet appel. 

Alors qu’un comité de révision de la conformité (CRC) de l’AMA, a affirmé que la Russie aurait fait disparaître des « centaines » de résultats de contrôles antidopage suspects de ses fichiers transmis à l’AMA au début de l’année, le patron de l’antidopage américain a estimé qu’il ne fallait pas autoriser les athlètes russes à se présenter aux Jeux Olypiques à cause des soupçons de falsifications de données pesant sur la Russie.

Lundi, un comité indépendant de l’AMA a recommandé la suspension de la Russie des grandes compétitions comme les Jeux olympiques pendant quatre ans, tout en autorisant la participation sous drapeau neutre de sportifs russes « impliqués en aucune manière » dans des affaires de dopage.

Mais pour le représentant américain, il faudrait des mesures plus fortes, plus poignantes contre la Russie. La recommandation du comité serait « inadéquate » à ses yeux.  « L’AMA doit frapper plus fort et interdire la participation de tous les athlètes russes aux Jeux olympiques, comme le permet le règlement« , a-t-il dit.

« La Russie continue à se moquer des règles antidopage mondiales, à humilier les athlètes propres, à narguer l’AMA et à s’en tirer encore et encore« , a déclaré le patron de l’antidopage américain Travis Tygart. « Il est désormais temps de prononcer les sanctions les plus dures possibles » contre la Russie, a-t-il dit.

Moscou s’est dit mercredi prêt à coopérer sur la question du dopage, tout en regrettant les lourdes sanctions recommandées par l’Agence mondiale antidopage (AMA) qui accuse la Russie d’avoir falsifié des données.

Répondant à la sortie de l’américain Travis Tygart, le Kremlin a dit « regretter » les sanctions recommandées par l’AMA jugées « très tristes », selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. « Les autorités sportives russes ont été, sont et seront prêtes à coopérer pleinement avec la communauté sportive internationale et avec l’AMA », a ajouté le porte-parole russe

Journée de colère en Cisjordanie occupée, Israël bombarde la bande de Gaza