Hong Kong: Une deuxième convocation de diplomate américain

26 Nov 2019 à 17:48 Monde
Hong Kong: Une deuxième convocation de diplomate américain

Après le vote au Congrès américain d’un texte soutenant le camp pro-démocratie à Hong Kong, le ministère chinois des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis à Pékin, signe de protestation contre cette initiative de très mauvais goût pour la Chine.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zheng Zeguang, a convoqué Terry Branstad l’ambassadeur des Etats-Unis pour lui transmettre « une ferme protestation« , a fait savoir la diplomatie chinoise. Il s’agit de la deuxième convocation d’un diplomate américain en deux semaines après le vote du Congrès américain du texte.

Selon Pékin, ce vote au Congrès, est une ingérence flagrante dans les affaires internes de la Chine. La  résolution américaine « s’ingère effrontément dans les affaires intérieures chinoises » et « soutient le comportement criminel et violent des forces anti-chinoises qui sèment le trouble à Hong Kong« , a estimé la Chine.

En ce sens, le ministère chinois des Affaires Etrangères a appelé les Etats-Unis à ce que la résolution ne soit promulguée. Approuvée par le Congrès, cette dernière n’attend que la signature du président américain Donald Trump pour être effective.

Pour rappel, les deux chambres du Parlement américain ont adopté la semaine dernière une résolution portant sur « les droits de l’homme et la démocratie à Hong Kong » et qui pourrai rendre plus difficiles les échanges économiques avec l’île revenue sous le giron chinois en 1997.

De plus, une mesure qui interdirait (si elle se voyait approuvée par le chef d’Etat américain) la vente à la police hongkongaise de gaz lacrymogène, balles en caoutchouc et autres équipements servant à la répression des manifestants, a été également votée par les parlementaires.

Algérie : La France et l'UE s'en préoccupent fortement