Le directeur de la Banque mondiale tacle fermement la Chine

21 Nov 2019 à 13:53 Monde
Le directeur de la Banque mondiale tacle fermement la Chine

La politique économique de la Chine a été ciblée par le directeur de la Banque Mondiale, David Malpass. Ce dernier a appelé Pékin à adopter de nouvelles réformes pour « éviter un ralentissement plus fort ». 

Lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre chinois, Li Keqiang, le patron de la Banque mondiale a affirmé que la Chine doit entreprendre de « nouvelles réformes » et une « libéralisation » économique.

Concernant le conflit commercial, qui oppose la Chine aux États-Unis, David Malpass a estimé que pour « éviter un ralentissement plus fort, il est essentiel de résoudre les relations commerciales bilatérales ».

David Malpass a toujours adopté une vision critique de la Chine, et cela, même lorsqu’il était responsable au sein du  Trésor américain. Selon lui, Pékin doit « réduire ses subventions aux entreprises publiques » et « lever les barrières à la concurrence ». Ces réformes « sont douloureuses à mettre en œuvre, mais elles sont vitales pour réduire les inégalités et augmenter le niveau de vie », a ajouté le responsable de la Banque mondiale.

De son côté, la nouvelle directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a rappelé que son institution avait récemment abaissé ses prévisions de croissance pour la Chine et le reste du monde, à cause de la guerre commerciale entre Pékin et Washington. L’année prochaine, la croissance du PIB chinois devrait tomber sous les 6 %, a-t-elle fait remarquer.

Tunisie: Ennahdha opposée à une participation de "Qalb Tounès" au gouvernement