Un fourgon kamikaze fonce et entre dans le préside occupé de Sebta

Un fourgon kamikaze fonce et entre dans le préside occupé de Sebta

Un fourgon kamikaze, avec 52 migrants subsahariens à son bord, a défoncé la grille du poste frontière de Tarajal avant de pénétrer dans le préside occupé, au petit matin de ce lundi 18 novembre.

Selon une vidéo d’un quotidien local à Sebta, le fourgon blanc, immatriculé en région parisienne, a été gravement endommagé par son impact avec la clôture. Quelques blessés légers ont été transportés au CHU de Sebta, tandis que les autres migrants ont été conduits, pour une prise en charge, vers un poste frontalier de la Croix rouge, par la Guardia Civil.

Le conducteur du véhicule bélier a été arrêté. En plus de diffuser les images de l’après-fait sous une pluie battante, la vidéo indique que 34 hommes, 16 femmes et deux enfants (cinq ans et un bébé de six mois) faisaient partie des « passagers » clandestins de ce véhicule. Tous semblaient être en bonne santé, à l’exception de quatre individus, qui souffraient de légers traumatismes dus à l’impact ou de crise d’asthme pour l’un d’entre eux, et qui ont été acheminés vers un établissement hospitalier.

Aussitôt entrés dans le préside occupé, les migrants se sont enfuis vers la plage de Sebta, mais la Gardia Civil veillait au grain, et ils ont été repris un à un, pour être transférés in fine, vers leur premier point de chute, le poste frontalier de la Croix rouge.

Aéroport Mohammed V : Arrestation d'un Sénégalais faisant l'objet d'un mandat d’arrêt international