Hooliganisme : 10 supporters de Salé arrêté suite à la mort d’un ultra de l’AS FAR

16 Nov 2019 à 20:00 Faits divers
Hooliganisme : 10 supporters de Salé arrêté suite à la mort d’un ultra de l’AS FAR

La brigade antigang relevant du service provincial de la police judiciaire de Salé a arrêté, samedi matin, dix personnes, dont six mineurs, pour leur implication présumée dans l’échange de violence lié au vandalisme sportif et les jets de pierre mortels.

Le hooliganisme a encore fait une victime au Maroc. Ce vendredi, le jeune Amin est décédé des suites de ses blessures, après avoir été la cible de jets de pierres dans le quartier Rahma de Salé. Amin était membre des « Blacks army 2006 », l’un des principaux groupes de supporters de l’AS FAR de Rabat.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dans un communiqué, qu’une fraction de supporters de l’Association sportive de Salé avait fait preuve de violence et de jets de pierre, tard le soir du 15 novembre, avec d’autres supporters de la fraction de l’AS FAR, causant la blessure entraînant la mort d’une personne de la fraction rivale.

La version des ultras rbatis est tout autre. Sur leur page Facebook, ils dénoncent une « agression dans la ville de Salé, alors qu’Amin rendait visite à une autre supportrice atteinte d’un cancer ».

Ce samedi, la brigade antigang de Salé aurait retrouvé les présumés coupables. La DGSN a, en effet, indiqué dans un communiqué que les recherches et investigations effectuées ont mené à l’identification des auteurs et complices de ces actes de violence et à l’arrestation de dix d’entre eux, dont six mineurs.

Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer les actes criminels reprochés à chacun de ces mis en cause, a conclu la DGSN.

Meknès : Arrestation d'un individu impliqué dans une affaire de vol avec effraction