Vahid Halilhodzic « rêve » de Messi pour booster l’attaque des Lions de l’Atlas

16 Nov 2019 à 12:54 Sport
Vahid Halilhodzic « rêve » de Messi pour booster l’attaque des Lions de l’Atlas

Après le match nul et vierge face à la Mauritanie, ce vendredi 15 novembre, Vahid Halilhodzic était en conférence de presse où il a fustigé le manque de réalisme de ses protégés, tout en partageant un « souhait » insolite.

Nouvelle désillusion pour l’équipe nationale face à la Mauritanie (0-0), ce vendredi soir, lors du premier match de qualification de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021).

Décidément, les Lions de l’Atlas sont en panne d’idée lorsqu’il s’agit de marquer des buts malgré le retour de Hakim Ziyech en tant que maître à jouer. Au Complexe Moulay Abdellah de Rabat, la sélection s’est cassé les dents face au mur défensif érigé par Corenthin Martins. Résultat, les Mauritaniens ont fait bloque durant 90 minutes et ont forcé le partage des points face au favori du groupe.

Il faut dire que nos voisins du sud ont pu compter sur l’incroyable inefficacité qui touche tous les attaquants marocains. Pour coach Vahid, présent en conférence de presse à l’issue du match, « le Maroc a eu au moins 20 occasions de buts ». Un chiffre légèrement exagéré, mais qui souligne le manque de réussite du trio Youssef En-Nesyri, Youssef El Arabi et Rachid Alioui. Cette situation désespère le grand attaquant qu’il fut dans les années 80. « J’ai été attaquant et je ne savais pas qu’on pouvait rater autant d’occasions », a regretté le technicien.

Ce scénario semble un peu trop se répéter, un peu à l’image des quatre premiers matchs des Lions de l’Atlas sous l’ère Vahid. L’ancien entraineur du Raja Casablanca a pourtant, selon lui, « sélectionné les meilleurs joueurs du Maroc ». Mais la sélection ne possède, actuellement, aucun attaquant de classe mondiale et le technicien bosnien ne s’est pas fait prier pour le rappeler à l’audience. « Si j’avais Messi, je le prendrais », a-t-il expliqué, désabusé, sur le ton de la boutade.

Ce manque de réalisme offensif pourrait couter très cher à la sélection marocaine qui se déplace, ce mardi à Bujumbura pour affronter le Burundi dans le cadre d’une deuxième journée déjà déterminante pour les Lions de l’Atlas.

Maroc - Mauritanie : Un premier échec "motivant" pour Vahid et les Lions