Casablanca : Coup d’envoi du Festival régional du théâtre professionnel

16 Nov 2019 à 12:30 Festivals
Casablanca : Coup d’envoi du Festival régional du théâtre professionnel

La deuxième édition du Festival régional du théâtre professionnel a été lancée, vendredi soir, à Casablanca, en présence d’une belle brochette de stars de la scène dramatique nationale.

L’ouverture du Festival, fruit d’un partenariat entre le Conseil de la région Casablanca-Settat et la troupe « Théâtre Al Kaf », a été notamment consacrée à l’hommage solennel rendu à Mohamed Tsouli, l’un pionniers de l’art dramatique dans la région en tant qu’acteur et réalisateur.

Mémoire vivante des planches casablancaises, Tsouli a évolué au sein de plusieurs compagnies à partir 1955, avant de mettre définitivement le voile au sein de la troupe « Achihab » pour en devenir le patron en 1964 et mettre en scène 45 pièces, dont 17 portant sa signature.

Autre fait marquant de la cérémonie inaugurale, fut la présentation de la pièce « Écoute ô Abdessamie » écrite par Abdelkrim Berrechid et réalisée par Mohamed Bani, sous forme d’un dialogue de sourds entre deux époux qui n’ont rien en commun.

L’homme est un être têtu, obnubilé par le monde de la science et des inventions, trop absorbé par les soucis d’autrui. La femme, quant à elle, est ignorante et candide, déteste la solitude et son univers tourne autour de la cuisine et de l’éducation des enfants.

La deuxième édition du Festival, qui se tient sous le thème « Communiquons avec le théâtre », veut consacrer la culture de la reconnaissance à travers les hommage qui seront rendu à des figures de proue de l’art dramatique au Maroc, en l’occurrence le dramaturge Abdelouahed Ouzri, l’auteur et chercheur universitaire Mohamed Farah et le comédien Saddek Mekouar.

Six pièces sont présentées, aux théâtres Mohammed VI et Sidi Belyout, dans le cadre de la compétition officielle, dont le jury est présidé par la comédienne et actrice Naima Lamcharki. Onze autres pièces seront présentées en dehors de la compétition officielle dans différents espaces de la métropole.

Festival des villes anciennes de Chinguetti : Forte affluence sur le pavillon marocain