Attaque suicide en Indonésie : L’épouse du kamikaze envisageait un attentat terroriste à Bali

15 Nov 2019 à 11:00 Monde
Attaque suicide en Indonésie : L’épouse du kamikaze envisageait un attentat terroriste à Bali

L’épouse du jeune kamikaze indonésien, qui s’est fait exploser mercredi devant un bâtiment de la police dans la ville de Medan sur l’île de Sumatra, s’apprêtait à perpétrer une autre attaque terroriste sur l’île balnéaire de Bali, a rapporté jeudi le porte-parole de la police nationale, le général Dedi Prasety.

« Nous avons procédé à l’arrestation de l’épouse du kamikaze de Medan qui préparait une autre attaque terroriste sur l’île de Bali. Elle a été radicalisée bien avant son mari« , a indiqué Prasety lors d’une conférence de presse qui traitait des derniers développements de l’attaque suicide de Medan.

Il a, à cet effet, noté que l’enquête menée par l’unité de cybercriminalité de la police indonésienne et la brigade antiterroriste « Densus 88 » a révélé l’activisme de la jeune indonésienne (22 ans) sur plusieurs plateformes des réseaux sociaux.

« La présumée terroriste communiquait également avec un condamné dans une affaire de terrorisme qui purgeait une peine d’emprisonnement dans une prison de Medan« , a-t-il poursuivi, ajoutant que, lors d’une perquisition dans le domicile du couple indonésien, la police a saisi des documents et des appareils de communication, prouvant leur implication dans des projets et plans terroristes en Indonésie.

Par ailleurs, le consortium de recherche et d’analyse sur le terrorisme (TRAC) a révélé que le kamikaze indonésien avait prêté allégeance au nouveau calife de l’organisation terroriste Daech.

Des recherches sont en cours pour savoir si l’assaillant faisait partie du groupe terroriste local, Jamaah Ansharut Daulah (JAD) qui est à l’origine de plusieurs attentats terroristes en Indonésie.

Le mois dernier, le président indonésien, Joko Widodo, a annoncé un renforcement des mesures de sécurité après que le ministre à la Sécurité Wiranto a été poignardé et gravement blessé dans une attaque à l’arme blanche.

Le cessez-le feu entre le Jihad islamique et Israël vole en éclats