OCP : « Al Moutmir itinérant » pose pied à Taounate

14 Nov 2019 à 19:10 Economie
OCP : « Al Moutmir itinérant » pose pied à Taounate

Le dispositif « Al Moutmir itinérant » du Groupe OCP a posé pied à Tissa dans la province de Taounate et ce, dans le cadre de la nouvelle tournée lancée le 10 septembre dernier et devant accompagner la campagne agricole 2019-2020 à travers des actions ciblées dans près de 28 provinces permettant de proposer un accompagnement diversifié aux agriculteurs tout au long de l’itinéraire technique, indique le Groupe OCP dans un communiqué.

L’édition 2019-2020 de « Al Moutmir Itinérant » ciblera trois grandes familles de cultures, à savoir les céréales et légumineuses, l’arboriculture et le maraîchage, ajoute le communiqué, relevant que de nouvelles cultures vont être accompagnées, notamment le palmier, le pommier et le figuier et une centaine d’agronomes OCP seront mobilisés sur l’ensemble des étapes, en plus de plusieurs experts qui animeront plus de 80 sessions de questions-réponses au profit des agriculteurs.

Le dispositif fera escale dans 28 provinces, soit 180 localités à fort potentiel à travers le Royaume, et ce afin de cibler pas moins de 10.000 agriculteurs. De nouvelles provinces et de nouvelles cultures sont prévues pour cette édition ainsi que 10.000 analyses de sol à réaliser, précise-t-on.

Cette année, ce sont plus de 4000 plateformes de démonstration qui vont être accompagnées par les équipes Al Moutmir. Passé de 2000 plateformes en 2018-2019 à 4000 cette année, ce programme vise à permettre aux agriculteurs d’accroitre leur productivité et la qualité des productions grâce à une bonne conduite technique des cultures et à l’adoption de la démarche scientifique basée sur une nutrition équilibrée des cultures, selon la même source

Ce programme vise également le renforcement des capacités et d’échange de l’information adaptée avec une forte inclusion des différents groupes socio-économiques et particulièrement les femmes rurales et les jeunes.

Commerce international : Le Brésil intéressé par les produits marocains, la Chine moins