«Défi de la lecture arabe 2019 » : Auteur d’une brillante prestation, Fatima-Zahra Akhiar échoue en finale

13 Nov 2019 à 11:15 Société
«Défi de la lecture arabe 2019 » : Auteur d’une brillante prestation, Fatima-Zahra Akhiar échoue en finale

L’aventure du Maroc dans la 4e édition de « l’Arab Reading Challenge (Défi de la lecture arabe) » 2019 a pris  fin ce mercredi 13 novembre. La finaliste marocaine, Fatima-Zahra Akhiar, a échoué en finale du concours arabe, alors que la Soudanaise, Hadil Anouar,  a remporté le titre de « championne du défi de la lecture arabe » au titre de l’année 2019.

L’élève du lycée Qadi Ayyad de Tétouan, qui a représenté le Maroc à Dubaï cette année après avoir remporté le concours national de lecture, faisait partie des cinq candidats qualifiés, samedi 9 novembre, pour le dernier tour de l’émission, lancée en 2016 par la Fondation internationale Mohamed Ben Rashed Al Maktoum.

Ainsi, et lors de la finale de la compétition « Défi de la lecture arabe 2019 » qui s’est déroulée dans la ville de Dubaï aux Émirats arabes unis en présence de l’émir de Dubaï, Mohamed Ben Rashed Al Maktoum, et d’un large public venu de différents pays du Moyen-Orient, mais aussi l’Afrique du Nord, le jury de la compétition a demandé à Fatima-Zahra Akhiar, « en tant que lectrice qui connait beaucoup de choses contrairement à ceux qui ne lisent pas »,  de « donner un conseil » à cette catégorie de personnes.

La lycéenne marocaine a recommandé ceux qui ne lisent pas, de commencer d’abord par « choisir des livres faciles à lire, et de goûter à différents types de cultures », soulignant que « la lecture est le commencement de la pensée ».

Quant à la jeune soudanaise, Hadil Anouar qui a remporté le titre du « Défi de la lecture arabe » au titre de l’année 2019, elle a décroché une enveloppe de 11 millions de dirhams émiratis, soit 3 millions de dollars environ.

L’édition 2019 de « l’Arab Reading Challenge » a connu la participation record de plus de 13,5 millions d’élèves de 49 pays et plus de 67.000 établissements scolaires sous la supervision de 113.000 enseignants. À cet effet, l’école primaire saoudienne « Al Imam Nawawi » a remporté le prix de la « meilleure école » au titre de l’année 2019.

Rappelons que le titre de la 3e édition de « l’Arab Reading Challenge » 2018 a, quant à lui, été remporté par la jeune Marocaine de neuf ans, Meryem Lahcen Amjoune, qui avait décroché une enveloppe d’environ 150.000 dollars. 100.000 dollars ont été réservés pour ses études universitaires, tandis que 50.000 ont été versés à sa famille en guise d’encouragement.

Forte participation marocaine au sommet mondial sur la population et le développement à Nairobi