Bolivie: Pressé par la rue, Evo Morales jette l’éponge

10 Nov 2019 à 22:15 Monde
Bolivie: Pressé par la rue, Evo Morales jette l’éponge

Le président Bolivien Evo Morales, a annoncé dimanche 10 novembre au soir, sa démission après une succession de démissions dans son gouvernement. 

Evo Morales jette l’éponge après la grande contestation populaire qui dure depuis trois semaines, essentiellement liée à sa réélection. Suite à l’annonce de la convocation de nouvelles élections, deux ministres ont démissionné ainsi que le président du Parlement bolivien.

Le commandant en chef de l’armée bolivienne, le général Williams Kaliman, a par ailleurs demandé au président Evo Morales de démissionner « pour le bien de la Bolivie« .

« Après avoir analysé la situation conflictuelle interne, nous demandons au président de renoncer à son mandat présidentiel afin de permettre la pacification et le maintien de la stabilité, pour le bien de notre Bolivie« , a déclaré le général à la presse.

Législatives en Espagne: Les socialistes en tête, devant les conservateurs et l'extrême droite