MEDays 2019 : Le renforcement des relations Sud-Sud au centre des débats

08 Nov 2019 à 16:09 Economie
MEDays 2019 : Le renforcement des relations Sud-Sud au centre des débats

L’Institut Amadeus organise, sous le Haut Patronage de SM le roi Mohammed VI, du 13 au 16 Novembre prochain à Tanger, la douzième édition du Forum international MEDays, placée sous le thème « La crise de confiance : faire face à la subversion et aux incertitudes ».

Le Forum MEDays 2019 reviendra sur les développements internationaux notamment les menaces qui pèsent sur la croissance mondiale et le dynamisme du commerce international, mais également les défis sécuritaires, les complexités du dialogue politique Nord-Sud et les mouvements des sociétés civiles observées dans les pays du Nord et du Sud, seront débattus et analysés sous l’angle du renforcement des relations Sud-Sud.

Cette 12ème édition du Forum MEDays sera marquée par la participation de deux Chefs d’Etat du continent Africain, S.E. Monsieur le président de la République du Sénégal, Macky Sall, invité d’honneur du forum, et S.E. Monsieur le président de la République de Sierre Leone Julius Mada Bio. « Nous sommes très honorés d’accueillir deux leaders Africains qui portent des enjeux importants pour le continent, ceux du développement, de la stabilité et du dialogue politique. Le forum MEDay, qui s’inscrit dans le cadre de la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed IV que Dieu l’Assiste, confirme sa capacité à œuvrer dans la voie d’une coopération Sud-Sud ouverte sur les sociétés civiles et les dynamiques économiques, qui sera un des facteurs majeurs de résilience pour notre continent » a déclaré Brahim Fassi Fihri, président de l’Institut Amadeus. C’est la quatrième fois que le Forum MEDays accueille au moins un chef d’Etat en fonction après S.E. Paul Kagamé, président de la République du Rwanda en 2015 et S.E. Alpha Condé, président de l’Union africaine et de la République de Guinée en 2017 et S.E. Marc Roch Kaboré, président du Burkina Faso en 2018.

Les angles principaux de réflexion, d’échange et de débat du Forum MEDays 2019 porteront sur l’intégration régionale et continentale, notamment les enjeux de l’opérationnalisation de la Zone de Libre Échange continentale africaine (ZLECA) pour le continent et les politiques d’accompagnement. Le contexte de l’économie globale sera discuté dans le contexte des guerres commerciales entre les États-Unis et la Chine qui ont des répercussions sur le potentiel de croissance global. Le thème de l’énergie, préoccupation centrale des pays africains, celui de la compétitivité, du soutien aux PMEs et à l’économie numérique seront également au menu des discussions économiques. Le rôle et l’émergence des multinationales africaines, la participation des femmes dans les économies africaines et notamment des femmes chefs d’entreprise et les gisements de croissance dans les secteurs de l’assurance, des services financiers et du tourisme seront également abordés.

Plateforme africaine, le Forum porte depuis longtemps la thématique de la coopération Sud-Sud en bannière. Il a été un artisan à son modeste niveau des rapprochements en vue du retour du Royaume du Maroc au sien l’Union Africaine, sa « famille institutionnelle ». Une initiative sera dédiée à la réforme de l’Union Africaine et comment concrétiser une nouvelle intégration du continent, rassemblant des intervenants aussi prestigieux éminents, notamment Dioncounda Traoré, ancien président du Mali, Olusegun Obasanjo, ancien président de la République Fédérale du Nigéria, ou encore Mohammed El Hace Lebbat, Principal Conseiller Stratégique de la Commission de l’Union Africaine.

Par ailleurs, le forum abordera également des initiatives politiques et internationales dans les zones de crise avec une attention particulière aux régions du Proche-Orient, du Sahel et de l’Océan indien, des situations internationales complexes sur lesquelles des médiations internationales sont mobilisées. Saeb Erakat, Négociateur en Chef et Secrétaire Général de l’Organisation de Libération Palestine, se penchera sur la question du supposé « Deal du siècle » proposé par l’administration américaine pour la question palestinienne. Ryad Al Malki, ministre des Affaires Etrangères de la Palestine, abordera aussi la situation prévalant en Syrie et dans le Golfe.

Les mouvements des sociétés civiles que ce soit dans en Europe et aux États-Unis ou dans les pays arabes et les pays d’Amérique latine seront également débattus pour comprendre les liens entre les situations politiques dans ces pays et les tensions générées les insatisfactions sociales. Il s’agira également de comprendre en quoi ces mouvements peuvent représenter des aspirations nouvelles dans l’ordre politique interne de ces pays et les développements internationaux qu’ils pourraient porter notamment dans l’émergence de nouveaux cadres ou paradigmes économiques et politiques.

Gestion communale : La BM accorde 300 millions de dollars au Maroc