Euro 2020 : Officiellement Oranje, Ihattaren n’a pas été convoqué par Koeman

08 Nov 2019 à 16:14 Sport
Euro 2020 : Officiellement Oranje, Ihattaren n’a pas été convoqué par Koeman

Alors qu’il a choisi de représenter les Pays-Bas au détriment du Maroc, Mohammed Ihattaren n’aura pas encore l’occasion de fouler la pelouse avec sa sélection. Le joueur du PSV Eindhoven ne figure pas dans la liste des joueurs convoqués par Ronald Koeman pour prendre part aux éliminatoires de l’Euro 2020.

La sélection finale de l’équipe nationale néerlandaise pour les éliminatoires du Championnat d’Europe contre l’Irlande du Nord et l’Estonie est connue. Pourtant sollicité à de nombreuses reprises avant sa décision, Ihattaren brille étonnement par son absence.

Selon la presse néerlandaise, cette décision n’est pas due au hasard. En effet, le joueur maroco-néerlandais et son coach se sont mis d’accord pour laisser du temps à la pépite de 17 ans, avant que ce dernier ne se lance dans sa nouvelle aventure.

« Si son développement se poursuit, il me semble logique qu’il soit avec nous à l’Euro 2020 », a récemment déclaré Koeman qui compte bien faire appel au jeune talent lors de cette compétition européenne.

Après avoir entretenu le suspens pendant plusieurs mois, Mohammed Ihattaren s’est tourné vers son pays d’adoption, pour le plus grand bonheur de la fédération néerlandaise. Le jeune talent qui a évoqué un choix « logique », a détruit l’espoir des supporters marocains et celui de la Fédération Royale Marocaine du Football (FRMF), qui n’a semble-t-il pas opter pour la meilleure des stratégie pour convaincre le talent de porter les couleurs du Maroc.

Une décision qui fait encore couler beaucoup d’encre. En effet, selon un collaborateur de la FRMF résident aux Pays-Bas, l’attaquant du PSV aurait été vivement insulté par des supporters maroco-néerlandais  à l’aéroport, alors qu’il s’apprêtait à s’envoler pour l’Autriche afin de disputer l’Europa League. Un groupe d’individus l’aurait traité de « traître » et de « juif ».

Un géant de Serie A « très attiré » par Achraf Hakimi