Gestion communale : La BM accorde 300 millions de dollars au Maroc

08 Nov 2019 à 15:10 Economie
Gestion communale : La BM accorde 300 millions de dollars au Maroc

La Banque Mondiale (BM) vient d’accorder un montant de 300 millions de dollars (environ 2,9 milliards de dirhams) au Maroc, afin d’accompagner le royaume dans l’amélioration des municipalités du royaume.

L’appui financier de la BM vise à permettre au royaume d’accélérer et d’améliorer les services de ses municipalités. Cela a pour objectif de réduire le gap qui persiste au sein des villes, qui se place en tant que moteurs de croissance, mais n’arrive toutefois pas à exposer leur plein potentiel. En effet, les villes comptent pour 75 % du PIB, puisqu’elles s’imposent en tant que concentrations économiques pour les différents secteurs d’activité.

Le programme d’appui vise ainsi à aider les communes à améliorer leurs performances, en établissant un écosystème durable et performant à ce niveau. Dans ce sens, Jesko Henschel, directeur des opérations pour le Maghreb de la BM a indiqué que « L’objectif du programme consiste à promouvoir le développement territorial en renforçant les municipalités marocaines », rajoutant que « le programme ciblera les lacunes majeures du point de vue de l’efficacité des communes afin de promouvoir un système de gestion urbaine transparent, efficient et redevable à même d’entraîner un développement local durable et de renforcer le pouvoir d’attraction des villes marocaines ».

Le montant dédié à cet appui permettra aux villes marocaines de faire face à différents challenges à l’horizon 2027, en modernisant les municipalités sur le plan matériel et technique.

Le ministère de l’Intérieur pourra ainsi procéder à une évaluation annuelle des performances des communes, notamment à travers le partage d’informations en temps réel concernant le manque de capacités au niveau municipal, mais aussi pour ce qui est de la gestion des disparités à travers la mise en place de services d’assistance technique et de formation adaptés. Cela dit, les subventions accordées dans le cadre de ce programme se feront en se basant sur les performances des municipalités concernées, ce qui garantit une bonne gestion financière de l’enveloppe dédiée.

Sur ce point, Kolie Ousmane, spécialiste principal en gestion financière et co-chef d’équipe de projet, indique que « le renforcement du rôle des municipalités est un résultat majeur du programme en cours. L’amélioration du fonctionnement des communes contribue à réduire les vulnérabilités sociales en promouvant une gestion urbaine intégrée pour remédier au manque d’infrastructures et fournir des services urbains efficients en particulier aux catégories de population les plus marginalisées ».

Ce projet s’étale sur une période de 5 ans, et verra ses résultats prendre forme à l’horizon 2024. De plus, il portera une attention particulière au rôle des femmes dans le développement socio-économique du royaume, en plus de répondre aux préoccupations citoyennes de cette population.

Ivanka Trump: 90 MDH pour les femmes et les jeunes en difficulté