Allemagne : Le Maroc gagne 4 médailles au salon iENA

08 Nov 2019 à 01:30 Science
Allemagne : Le Maroc gagne 4 médailles au salon iENA

 Les inventeurs et start-up marocains ont remporté 4 médailles, dont 1 en Or, au salon international des idées, inventions et nouveautés (iENA) 2019 qui s’est tenu, du 31 octobre au 3 novembre à Nuremberg (Allemagne), en présence d’environ 800 inventions mondiales, indique la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

La délégation marocaine, composée de 4 start-ups les plus innovantes du Maroc, a été invitée à participer à l’événement co-organisé par le Cluster (Cluster Électronique, Mécatronique et Mécanique) CE3M et l’Agence de la coopération allemande au Maroc.

« Nous sommes très heureux et fiers de revenir au Maroc avec 4 médailles« , a dit Marzban Cooper, conseiller technique de GIZ Maroc, cité par un communiqué de l’Agence. « Le Maroc a toujours été un pays d’entrepreneurs et d’excellentes idées. Il est temps maintenant de faire du Maroc une plaque tournante mondiale de l’innovation technologique et d’obtenir la reconnaissance internationale qu’il mérite« , a-t-il ajouté. Les quatre start-up sélectionnées pour participer à l’événement opèrent dans les secteurs des sciences de matériaux, de l’agritech, de l’énergie et des smart-cities.

L’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir (UM6P) a, ainsi, participé par son projet Sens-Things qui est une solution de diagnostic et de maintenance prédictive à base d’un objet connecté doté d’une nouvelle technologie de capteur hybrid et une plateforme de big data et intelligence artificielle. Parmi les utilisations visées, l’analyse prédictive de la santé des moteurs de voitures à travers une analyse profonde du lubrifiant, ce qui permettra par exemple d’alerter les conducteurs sur la nécessité de réaliser une vidange. En plus, cette solution est capable de détecter d’une manière précoce des défaillances majeurs dans le moteur comme des fuites, des fissurations ou des frottements inhabituelles.

La fondation MASCIR (Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation and Research) à Rabat, a, quant à elle, exposé son produit Agriscan, qui est un analyseur de qualité d’huile d’olive. Cet analyseur portatif permet de renseigner en quelques secondes l’ensemble des caractéristiques qualitatifs et organiques de l’huile d’olive. Ce projet innovant, qui combine une pluralité de briques technologiques, ambitionne de lancer un go-to-market à travers une spin-off de la fondation.

Par ailleurs, la start-up Metatechnology, connue dans le domaine de la vision-intelligente, a inventé un nouveau concept de camera 3D intelligente capable de reconnaitre des situations ambiantes dans des lieux publics sans violer l’identité des personnes captées dans son champ de vision. Cette caméra vise à occuper la position de la 1ere caméra développée sous le concept « Privacy by Design » recommandé par la RGPD (Réglementation générale de la protection des données personnelles).

De son côté, la startup PilliotY, qui a lancé récemment une gamme de produits et solutions destinés à l’industrie 4.0, a été primée pour METRONIC-CBH, un produit permettant d’analyser, pendant la production, la qualité de sertissage des câbles complexes et harnais aéronautiques et spatiales.

Martil : Appel à la création d'un référentiel pour les plantes aromatiques et médicinales