Chômage : Les femmes plus concernées que les hommes au troisième trimestre 2019

07 Nov 2019 à 16:10 Economie
Chômage : Les femmes plus concernées que les hommes au troisième trimestre 2019

Le taux de chômage national a affiché une « timide » progression à fin septembre 2019 (T3 2019). Celui-ci est ainsi passé de 9,3 % au T3 2018 pour s’établir à 9,4 % au T3 2019, selon les données du Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Le nombre de chômeurs sur le plan national est passé de 1 088 000 individus en 2018 à 1 114 000 personnes en 2019. Cette évolution s’explique par une hausse du total des chômeurs de 26 000 individus au T3 2019, dont 23 000 dans le milieu rural et 3 000 dans le milieu urbain.

Selon les données du HCP concernant la situation du marché du travail au T3 2019, le taux de chômage dans le milieu rural est passé de 3,9 % au T3 2018 pour s’établir à 4,5 % au T3 2019, alors qu’il a connu une baisse dans le milieu urbain, passant de 13,1 % à 12,7 % pour ladite période.

Par tranche d’âge, les 15-24 ans sont les plus représentatifs, avec une part de 26,7 %, alors que ce taux ne va pas au-delà des 7,0 % pour les plus de 25 ans. Par genre, les femmes chôment plus que les hommes, avec une représentativité de 13,9 % contre 8 %. Pour ce qui est de la durée de chômage, 62,2 % des hommes se trouvent dans une situation de longue durée, alors que les femmes représentent une part de 75,1 % à ce niveau.

Les détenteurs de diplômes sont plus représentés par rapport à ceux qui n’en disposent pas (15,5 % contre 3,7 %). Dans ce sens, il est à noter que 27,8 % des chômeurs se sont retrouvés dans cette situation suite à un licenciement ou un arrêt de l’activité de leur employeur.

Les données du HCP indiquent que plus de la moitié des chômeurs (55,3 %) sont à la recherche d’un premier emploi. À ce niveau, 49 % des chercheurs d’emplois sont des hommes, alors que les femmes représentent une part de 67,4 %.

Journée mondiale de l’épargne : Le digital a un rôle informatif important à jouer