OFFPT 2018/19: Plus de 353 mille stagiaires formés et 11 centres créés 

07 Nov 2019 à 16:14 Education
OFFPT 2018/19: Plus de 353 mille stagiaires formés et 11 centres créés 

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFFPT) a formé 353.581 stagiaires, dont 22.600 inscrits en formation qualifiante, au titre de la saison 2018-2019, selon des données annoncées lors du Conseil d’administration de cet établissement, tenu lundi dernier à Rabat.

« Le bilan de l’activité de l’OFFPT au titre de l’exercice 2018-2019 a enregistré plusieurs changements dus aux réformes engagées par le management de l’Office suite aux Hautes orientations royales« , a fait savoir la directrice générale Lourna Tricha, au cours de cette réunion présidée par le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi.

Parmi les actions phares menées durant la période de référence, elle a, notamment, cité la création de 11 nouveaux centres, dont 5 réalisés en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et 6 établissements sectoriels dans les domaines de l’agroalimentaire, le tourisme, l’automobile et les métiers éducatifs apportant une capacité de plus de 7.000 places pédagogiques.

Loubna Tricha a, également, fait part de l’initiation du projet de restructuration du portefeuille filières, en concertation avec les professionnels de chaque secteur, et de l’accompagnement du plan d’accélération industriel visant le développement de 8 écosystèmes, à savoir l’aéronautique, l’automobile, le cuir, l’IMME, le matériel de construction, l’Offshoring, les poids lourds et la construction industrielle, le textile et habillement, outre la création à l’horizon 2020 de 19.000 emplois au niveau de Souss-Massa en tant que région pilote.

Elle a, d’autre part, mis en avant la poursuite de la création de 7 centres de formation professionnelle en Guinée-Conakry, au Mali, au Gabon, à Madagascar, en Ethiopie, au Nigéria et au Sénégal, en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable, en plus du déploiement d’actions de formation et de certification au profit de 5.211 collaborateurs.

« L’année 2018 a constitué un tournant décisif, dans le sens où elle a permis à l’OFPPT de faire l’état des lieux sur son dispositif de formation et de revoir son plan de développement stratégique pour porter la nouvelle feuille de route », a-t-elle soutenu, faisant état de la mobilisation d’un budget global de l’ordre de 3.736,7 millions de dirhams (MDH), soit une évolution de 3,7% par rapport à l’exercice 2017.

En ouverture des travaux du Conseil d’administration,  Amzazi a rappelé le contexte dans lequel intervient cette réunion, dans le sillage de l’intérêt particulier accordé par le Roi Mohammed VI à la promotion de la formation professionnelle en tant que vecteur important du nouveau modèle de développement et par le lancement de la mise en œuvre de la feuille de route. Il a salué les efforts déployés par le management et le personnel de l’OFPPT « dans la traduction des orientations stratégiques et politiques dans le domaine de la formation professionnelle en actions concrètes« .

En présence du secrétaire général du département de la Formation professionnelle, Arafat Atmoun, des représentants des salariés, de la CGEM et des ministères concernés, le Conseil d’administration, une instance à composition tripartite, a approuvé à l’unanimité le bilan d’activités et les comptes de l’OFPPT au titre de l’exercice 2018.

Laâyoune aura sa faculté de médecine dans 30 mois