Tétouan : Ouverture de la 10e édition du Festival international des musiciens non-voyants et malvoyants

02 Nov 2019 à 22:05 Musique
Tétouan : Ouverture de la 10e édition du Festival international des musiciens non-voyants et malvoyants

La 10ème édition du Festival international des musiciens non-voyants et malvoyants s’est ouvert, vendredi soir à Tétouan, avec la participation de troupes représentant outre le Maroc, les Etats-unis, le Mexique, le Cameroun, l’Egypte, la Tunisie, la Suisse, l’Allemagne et la France.

Organisée par l’Association Louis Braille avec le soutien du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et l’Agence de développement du Nord, cette édition porte le nom du musicien, acteur et artiste non-voyant Abdelfattah Ngadi, un des pionniers qui a marqué le chant culturel marocain par ses oeuvres musicales.

Ngadi, qui a créé plus de 40 oeuvres musicales pour des films et des séries télévisées tels que « Wajaa Trab », a également interprété avec brio le rôle de Feu Abdeslam Amer dans le film « The Red Moon ».

Dans une déclaration à la MAP, l’artiste s’est félicité de cet hommage qui imprégnera son parcours artistique, se disant fier de cette distinction qui s’est déroulée en présence de grands musiciens internationaux non et mal-voyants du monde.

De son côté, le président de l’Association Louis Braille, Abdellatif El Ghazi a indiqué que le festival se veut également un espace de rencontre et d’échange entre les musiciens non-voyants du monde en vue de mettre en lumière leurs compétences et leurs créations musicales.

Le Maroc compte plus de 600 artistes non-voyants et mal-voyants, a-t-il rappelé, tout en passant en revue les efforts consentis dans le cadre de l’édition précédente qui a été marquée par le lancement de cours de musique en braille pour les étudiants non-voyants du Conservatoire de musique de Tétouan.

Ce cours de musique sera marqué par le lancement d’une formation en programmation électronique permettant de convertir l’écriture musicale en braille par ordinateur avec le soutien du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, permettant ainsi à cette catégorie de suivre un parcours académique moderne en phase avec les développements technologiques, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le directeur provincial de la Culture à Tétouan, Ahmed Yaalioui a précisé que le ministère continuera à soutenir le festival, non par sympathie, mais en guise de reconnaissance aux efforts distingués des musiciens non voyants, ajoutant qu’il s’agit d’une manifestation exceptionnelle et une belle opportunité de rencontre et de partage pour cette catégorie, qui a marqué de son empreinte divers domaines, notamment la musique.

La première soirée du festival a été ponctuée par un concert de l’artiste Abdelfattah Ngadi et du groupe « Les amis de Lemchaheb » (Maroc), tandis que la deuxième journée de l’événement connaîtra l’organisation d’une conférence sur « Le programme de conversion de l’écriture musicale en braille par ordinateur ».

Au programme de cette manifestation figurent également des concerts des artistes William Robert Mccann (Etats-Unis) et Fernando Apan Benitez (Mexique), ainsi que des groupes « Mélodie de musique arabe » (Egypte) et « Blind SMS » (Cameroun).

La diva Jessye Norman, cette voix majestueuse qui n’est plus