La Liga envisage une action en justice contre la nouvelle date du Clasico

23 Oct 2019 à 15:49 Sport
La Liga envisage une action en justice contre la nouvelle date du Clasico

La fédération espagnole et la Liga ne semblent pas être sur la même longueur d’ondes. Alors que la première a décidé d’une nouvelle date pour le Clasico, prévu le mercredi 18 décembre, au lieu du 26 octobre au Camp Nou, la seconde quant à elle, semble complètement opposée à cette décision et envisagerait même de recourir à la justice.

La Fédération espagnole de football a annoncé, ce mercredi, que le choc entre le FC Barcelone et le Real Madrid est reporté au 18 décembre prochain au Camp Nou. Une date proposée en accord entre les deux clubs, la semaine dernière. Seul hic, la Liga serait contre cette date, comme elle l’a expliqué via un communiqué.

« La Liga n’est pas d’accord avec la décision du Comité des compétitions de la Fédération de fixer au 18 décembre – après la conclusion d’un accord entre Barcelone et le Real Madrid, malgré les objections de la Liga – la date du prochain Clasico », a indiqué la Ligue espagnole, mercredi, quelques minutes après la décision prise par la Fédération.

Contrairement aux deux clubs et à la RFEF, la Liga voulait que cette rencontre soit programmée le mercredi 4 décembre. De ce fait, et pour contester cette décision, l’instance « étudie le document reçu pour connaître le processus de décision afin d’évaluer la possibilité d’engager une action en justice et de déterminer quelle juridiction sera la plus pertinente à saisir ».

Le match initial avait été reporté à la suite de manifestations massives à Barcelone après que neuf dirigeants politiques catalans eurent été condamnés à de lourdes peines de prison pour leur rôle lors du référendum sur l’indépendance de la Catalogne en 2017.

De son côté, le club madrilène avait refusé d’accueillir la manche aller du Clasico estimant que cela fausserait le championnat.

L'OM aurait tenté de recruter Achraf Hakimi l'été dernier