Abdelfattah Jouadi condamné à six mois de prison avec sursis en France

19 Oct 2019 à 16:10 Société
Abdelfattah Jouadi condamné à six mois de prison avec sursis en France

Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, ce vendredi, Abdelfattah Jouadi à six mois de prison avec sursis pour des violences conjugales et menaces de mort envers sa femme.

Placé sous contrôle judiciaire depuis son arrestation le 12 septembre, l’humoriste marocain Abdelfattah Jouadi a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Grenoble, ce vendredi 18 octobre, pour « violences conjugales » et « menaces de mort » envers sa femme.

Il comparaissait libre devant le juge pour répondre de « menaces de mort réitérées sur conjoint » et « violences habituelles » commises de mai à septembre 2019. Au mois de juillet, il avait mis fin à sa relation avec sa compagne, hébergé depuis par une association dans le cadre d’une mesure d’urgence.

Une demande d’asile rejetée

Le prévenu a été reconnu coupable et condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis avec en prime mise à l’épreuve de deux ans, avec l’interdiction de prendre contact avec la victime et l’obligation de suivre des soins psychologiques.

Le comédien de 39 ans et sa famille étaient arrivés en France en 2018. Il disait être menacé au Maroc et avait même fait une demande d’asile, finalement rejetée une première fois.

El Jadida : Débat sur la place du cheval dans les écosystèmes marocains