El Jadida : Débat sur la place du cheval dans les écosystèmes marocains

19 Oct 2019 à 15:25 Société
El Jadida : Débat sur la place du cheval dans les écosystèmes marocains

La place du cheval dans les écosystèmes marocains a été, vendredi, au cœur d’un riche débat, qui a mis en exergue la dimension culturelle de l’élevage de cette noble créature chez une bonne partie de la société, en marge de la 12ème édition du Salon du cheval d’El Jadida.

Lors d’une conférence initiée par l’Association du Salon du Cheval sous le thème « le cheval dans les écosystèmes marocains », les participants ont mis l’accent sur la diversité et la richesse du Maroc sur les plans géographique et climatique, comme en témoignent ses écosystèmes marqués par la présence de différentes espèces animales réparties sur l’ensemble du territoire national.

A cet égard, le cheval fait partie des animaux qui incarnent cette diversité, ont-ils souligné, notant la dimension culturelle du cheval à travers son utilisation dans les mariages et les jeux de divertissement populaires. La perception du cheval diffère d’une région à l’autre, au regard des spécificités géographiques et climatiques de chaque région, ont-ils ajouté.

D’autre part, les participants ont fait observer que les écosystèmes marocains, à l’instar des autres pays, font face à plusieurs dysfonctionnements et déséquilibres, sur fond des changement climatiques, rappelant les effets négatifs de la nouvelle donne sur l’agriculture et la filière équine.

Cette dernière pâtit, elle aussi, du dérèglement climatique, à cause de la hausse des températures qui impacte la fertilité des chevaux, en plus des répercussions sur les aliments et les ressources hydriques, dont la raréfaction est préjudiciable au bien-être du cheval, a-t-on poursuivi.

Les pays d’Afrique du Nord s’unissent contre réseaux de trafic de migrants