Raja : Une AG sous le signe de l’apaisement de la transparence

18 Oct 2019 à 13:17 Sport
Raja : Une AG sous le signe de l’apaisement de la transparence

L’Assemblée générale du Raja Casablanca avait lieu ce jeudi 17 octobre, dans un grand hôtel de la capitale économique. Les adhérents ont finalement trouvé un consensus en ce qui concerne la gestion du passage à une société anonyme sportive.

Le temps semble à l’apaisement et à la transparence au Raja Casablanca. Ce jeudi soir, les adhérents rajaouis étaient invités à participer à l’Assemblée générale du club dans un grand hôtel de la capitale économique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Raja a connu des AG bien plus animée que cette dernière. A croire que les prières destinées aux mémoires d’Abdellatif El Aski et de Rachid El Boussairi ont calmé les esprits. Les dirigeants rajaouis ont donc pu présenter sereinement leur bilan de la saison écoulée, dans une transparence inédite pour les clubs marocains.

Record de matchs la saison dernière

Deuxième bonne nouvelle pour le club, 110 adhérents sur 154 ont répondu présent soit 72%, le quorum est donc atteint, l’AG ne sera donc pas annulée comme en 2017. Le trésorier du club, Imad Hadour s’est donc chargé de présenter le rapport financier 2019. Déjà en ligne depuis une dizaine de jour sur le site officiel du RCA, il a été débattu dans le plus grand calme, les résultats positifs aidant. Pour l’exercice 2018-2019, beaucoup de points positifs ont été relevés.

La billetterie fait figure de ressource principale pour le club devant, le sponsoring et les primes de la CAF et la FRMF lors des différentes compétitions. A noter que le Raja a disputé l’an dernier 61 rencontres, un record pour un club de notre championnat national. Côté dépenses, les salaires, les déplacements de l’équipe première ainsi que les litiges du club auprès des joueurs, de la FRMF et le TAS occupent une partie centrale.

Une nouvelle Académie pour 2020

La deuxième partie de cette AG a concerné le rapport moral. A ce titre, la satisfaction est de mise du côté du club. La saison dernière, le Raja a effectivement remporté la Coupe de la CAF ainsi que la Supercoupe d’Afrique face à l’Espérance de Tunis en plus d’une place de dauphin en Botola. Deux titres auxquels il faut ajouter une participation en Ligue des champions de la CAF, une première depuis 2013.

Les dirigeants rajaouis ont répondu clairement aux interrogations des adhérents notamment par rapport au nouveau complexe sportif du club qui ouvrira ses portes à la fin de l’année courante, selon le président Jawad Ziyat. « Cette académie du Raja accueillera 84 jeunes en plus de l’équipe première pour des stages de concentration », a détaillé le vice-président, Rachid Andaloussi qui s’est réjoui des installations, l’Académie étant « dotée de cinq stades, trois immeubles et un hôtel, le tout dans une forme architecturale moderne ».

Un consensus autour de Jawad Ziyat

La fin de l’Assemblée a fait la part belle à la création d’une société anonyme au sein du club. Si par le passée, les adhérents se sont écharpés sur le sujet, cette AG a confirmé le consensus autour de Jawad Ziyat. Ce dernier est favorable au modèle dicté par la FRMF quand une commission spécialement mise en place préconise plutôt un modèle unique au Raja.

Et c’est bien le président qui aura le dernier mot avec le consentement unanime des adhérents malgré quelques réticences des partisans du modèle voulu par ladite commission. Mais la démission de quatre de ses membres a sonné le glas d’une SAS spécifique au Raja. Peu après deux heures du matin, les adhérents ont pu enfin voter et confirmer la position de Jawad Ziyat.

Cristiano Ronaldo ... Vers un retour à Old Tafford?