Des images de Kim Jong Un sur un cheval blanc provoquent de vives réactions

16 Oct 2019 à 14:19 Monde
Des images de Kim Jong Un sur un cheval blanc provoquent de vives réactions

La Corée du Nord pourrait faire des annonces inattendues dans les jours à venir estiment des analystes après la diffusion d’image du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un sur un cheval en plein paysage enneigé dans le mont Paektu, une montagne sacrée pour les nord-coréens. 

Diffusées par KCNA, l’agence officielle du régime nord-coréen, les images de Kim Jong Un se promenant tranquillement sur un cheval blanc dans un décor en blanc, ont provoqué une déferlante de réactions. L’agence a qualifié ces images de « grand événement d’une importance fondamentale » pour le pays et a également commenté le regard du dirigeant qui aurait eu de « nobles éclats » dans les yeux.

Selon la même source citant des responsables nord-coréen présents lors de la promenade de Kim Jong-Un, une « grande opération pour frapper à nouveau le monde d’étonnement et faire un pas en avant dans la révolution coréenne » est imminente et pourrait signer une nouvelle « direction » dans la politique de la Corée du Nord.

D’après la tradition, aller sur le mont Paektu est annonciateur d’une « décision politique d’importance », selon Shin Beom-chul de l’Institut Asan des études politiques, à Séoul. Du temps du père de Kim Jong Un et de son grand-père, de nombreuses affiches de ces dirigeants montant des cheveux blancs ornaient les rues.

La Corée du Nord tombe toujours sur le coup de sanctions internationales notamment américaines à cause de son programme nucléaire. « La situation du pays est difficile en raison des sanctions incessantes et de la pression des forces hostiles, et de nombreuses difficultés et épreuves sont devant nous », a déclaré le dirigeant nord-coréen, cité par l’agence KCNA.

Les discussions entre Washington et Pyongyang sont au point mort depuis que la Corée du nord a quitté la table des négociations début octobre estimant être déçue du manque de de solutions « nouvelles et créatives » proposées par Washington. Les Etats-Unis ont de leur côté estimé que les discussions étaient « bonnes ».

Tunisie: Kais Saied, après l'euphorie...le casse-tête