La santé de Sanders et l’affaire ukrainienne boostent la côte d’Elizabeth Warren à la primaire

09 Oct 2019 à 15:42 Monde
La santé de Sanders et l’affaire ukrainienne boostent la côte d’Elizabeth Warren à la primaire

La sénatrice progressiste démocrate candidate à la présidentielle Américaine 2020, Elizabeth Warren (70 ans), a rattrapé mardi et devancé même de quelques dixièmes de points pour la première fois, l’ancien vice-président, Joe Biden (76 ans), dans la moyenne des sondages pour la primaire. Le candidat centriste, qui faisait cavalier seul depuis qu’il avait annoncé ses prétentions présidentielles, paye l’épisode de l’impeachment.

En effet l’ascension de la sénatrice, mis à part les gaffes de l’ancien vice-président de Barack Obama, qui ont éveillé des doutes sur sa santé, est surtout due au fait que le nom de Joe Biden soit mêlé à l’Ukraine. On rappelle que cette affaire vaut à Donald Trump la procédure de destitution (impeachment) engagée à son encontre par les démocrates à la chambre des Représentants. Autre signe d’un état de grâce finissant pour Joe Biden, la publication des dons reçus lors du troisième trimestre 2019. Il n’a renfloué ses caisses que de 15,2 millions de dollars contre 24,6 millions pour sa rivale progressiste.

Paradoxalement c’est le troisième démocrate dans les sondages de cette primaire, Bernie Sanders, qui affiche le plus de dons sur cette période (25,3 millions de dollars). À 78 ans, le sénateur indépendant, qui sort d’une crise cardiaque, a déclaré qu’il allait réduire de moitié ses activités de campagne. Cette nouvelle pourrait booster celle d’Elizabeth Warren qui comme lui est la plus à gauche des douze principaux candidats démocrates encore en lice à l’investiture à l’élection présidentielle 2020.

D’ailleurs tout ce beau monde sera de sortie dans l’Ohio pour un quatrième débat télévisé. Le prochain devrait se tenir un peu plus d’un mois, le 20 novembre, en Géorgie. La série des primaires présidentielles du Parti démocrate américain de 2020, processus par lequel les sympathisants et les membres du parti démocrate désignent leur candidat, prendra fin avec la primaire de Washington D.C le 16 juin 2020.

Syrie : Les Kurdes se mobilisent avant l'offensive turque