PAM: le tribunal administratif donne raison à Benchamach contre ses opposants

09 Oct 2019 à 15:46 Partis
PAM: le tribunal administratif donne raison à Benchamach contre ses opposants

Le tribunal administratif de Rabat vient de donner raison au Secrétaire général du PAM Hakim Benchamach, dans son litige avec ses opposants du parti. La juridiction a jugé « invalide » l’élection de Samir Koudar comme président du Comité préparatoire du 4e congrès national du PAM.

Le verdict est tombé : le tribunal administratif de Rabat rend « illégal » toute poursuite des activités du Comité préparatoire du 4e congrès du PAM sous présidence de Samir Koudar. Avec le dirigeant du parti, c’est tout le projet opposé au leadership de Hakim Benchamach, soit le courant dit « du futur », qui tombe à l’eau.

La Cour a en effet décidé que toutes les décisions et actions de ce Comité préparatoire, ainsi que leurs conséquences politiques et juridiques, seraient « nulles et non avenues ». Ce jugement intervient alors que ce Comité préparatoire, non reconnu par Hakim Benchamach et son courant dit « légitimiste », avait annoncé au forceps une date pour la tenue du 4e congrès du parti, fixée du 13 au 15 décembre prochains.

Avec quelques dirigeants de premier plan, comme le président du Conseil régional de Marrakech-Safi, Mohamed Akhchichine ou le député PAM de Taroudant Abdellatif Ouahbi, le camp des PAMistes opposés à Hakim Benchamach est désormais tenu de suivre l’agenda que déterminera le Bureau politique et le Bureau fédéral du parti, sous présidence du Secrétaire général, reconnu « légitime » par le tribunal administratif de Rabat.

Rapport de la Cour des comptes: Une ONG dénonce l'"impunité"