Hong Kong: La Chine annule un événement de la NBA à cause d’un tweet

09 Oct 2019 à 14:42 Monde
Hong Kong: La Chine annule un événement de la NBA à cause d’un tweet

La polémique autour de Hong Kong ne cesse d’enfler et touche à présent même le monde du sport. Mercredi, une rencontre de fans à la veille d’un match d’exhibition de la NBA a été annulée, suite à un tweet du patron des Houston Rockets, qui avait soutenu les manifestants prodémocratie à Hong Kong. 

L’histoire a commencé vendredi lorsque Daryl Morey, le DG de l’équipe de Basket, a tweeté ce message destiné aux manifestants : « battez-vous pour la liberté. Soutenez Hong Kong ». Un message intervenant à un moment sensible de l’histoire de l’ex-colonie britannique et qui n’a pas plu à plusieurs chinois, mais surtout à Pékin.

Alors qu’un match d’exhibition doit se tenir jeudi entre les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers, les fans chinois de Basket Ball ont interprété le message de Daryl Morey comme une ingérence dans une question de souveraineté et d’encourager les violences à Hong Kong.

L’événement a été annulé en raison des « commentaires déplacés faits par le directeur général de l’équipe des Houston Rockets (Daryl) Morey » et ceux du patron de la NBA Adam Silver, indique un communiqué de la direction des sports de la ville de Shanghai.

En raison de cet incident, la rencontre de fans, prévue mercredi à Shanghai avant le match de NBA, a été annulée en raison des « commentaires déplacés faits par le directeur général de l’équipe des Houston Rockets (Daryl) Morey », selon un communiqué de la direction des sports de la ville de Shanghai, mais le match lui, reste pour l’instant maintenu. Cependant, Adam Silver, le patron de la Ligue nord-américaine de basket (NBA) est attendu de pied ferme, mercredi, pour discuter de cette situation avec les responsables chinois, car, la NBA a refusé de s’excuser pour le tweet de Daryl Morey, indiquant qu’elle continuerait de soutenir « la liberté d’expression ».

Les réactions à la position de la NBA se sont rapidement manifestées de la part de la télévision publique CCTV et le géant de l’internet Tencent, qui ont, tous deux, suspendu la diffusion du match d’exhibition de jeudi entre les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers à Shanghai et d’un autre samedi à Shenzhen. À ce stade, le risque de suspension des matchs est fortement pressenti.

L’Inde veut déchoir 2 millions de musulmans de leur nationalité indienne