Twitter à nouveau ciblé pour exploitation abusive de données personnelles

09 Oct 2019 à 14:29 High-tech
Twitter à nouveau ciblé pour exploitation abusive de données personnelles

Twitter est une nouvelle fois ciblé par une plainte, après avoir divulgué plusieurs emails et numéros de téléphone de ses utilisateurs pour des fins publicitaires. La compagnie a d’ailleurs essayé de rectifier le tir dans une publication officielle « peu convaincante ».

Le leak a été dévoilé par la compagnie dans la journée du 8 octobre. Le réseau social n’a pas indiqué toutefois l’étendue du problème, notamment pour ce qui est du nombre d’utilisateurs concernés par cette mauvaise gestion de leurs données personnelles.

La compagnie a indiqué dans une publication « nous avons récemment découvert que lorsque vous avez fourni une adresse email ou un numéro de téléphone à des fins de sécurité (dans le cadre de l’authentification à deux facteurs, par exemple), ces données peuvent avoir été utilisées par mégarde à des fins publicitaires, en particulier avec nos fonctionnalités d’audiences personnalisées et d’audiences tierces ».

Dans les détails, les informations concernant les adresses mails et numéros de téléphone de certains utilisateurs ont été matchés directement dans des bases de données de certaines marques publicitaires, dévoilant ainsi leur identité sur le web. En quoi cela dérange ? C’est surtout le fait que certains utilisateurs du réseau social préfèrent garder leur anonymat, chose qui a été bouleversée avec cette fuite. Cela a par ailleurs résulté dans une vague de publicité ciblée à destination de certains comptes Twitter. Sur ce point, le management du réseau social a indiqué que « les audiences personnalisées sont une version d’un produit standard du secteur qui permet aux annonceurs de diffuser leurs publicités à des clients en utilisant leurs propres listes marketing (listes d’adresses email ou de numéros de téléphone compilées par leurs soins, par exemple). Lors du téléchargement d’une liste marketing par un annonceur, nous avons pu associer des utilisateurs de Twitter à cette liste, en nous basant sur l’adresse email ou le numéro de téléphone fournis par les utilisateurs à des fins de sécurité. Les audiences tierces permettent aux annonceurs d’utiliser les mêmes fonctionnalités que les audiences personnalisées pour diffuser des publicités à des audiences fournies par des partenaires tiers ».

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’un des réseaux sociaux dévoile les données personnelles de ses utilisateurs. Que ce soit Facebook ou Twitter, ces plateformes se retrouvent souvent dans des affaires de fuites de données personnelles. Cela dit, il faut bien comprendre que rien n’est gratuit sur ces plateformes, puisqu’en contrepartie des services proposés « gratuitement », les utilisateurs deviennent eux-mêmes la source de revenus. Donc, la seule façon de garder ses données personnelles serait d’éviter d’être présent sur le web, chose qui est inconcevable à l’ère du digital.

Instagram retire une fonctionnalité "d'espionnage passif" de ses followers